BREAKING NEWS

COMMUNIQUE



Mercredi 24 avril, lors d'un camp de 3 jours, en provenance de l’Eau Froide à Villeneuve, nous avons débarqué les enfants et leurs accompagnants en fin de matinée au Bouveret. Ils se rendaient à Aquaparc. Nous avions rendez-vous vers 16h. pour les reprendre au même endroit.

Après avoir consulté à plusieurs reprises la météo, nous avons décidé de faire des ronds dans l’eau en attendant, au large du Bouveret. Le patron avait toujours un œil sur les simulations de Météo suisse. Les zones Villeneuve, Bouveret et Saint-Gingolph étaient signalées comme calmes, quand tout à coup la tempête nous a surpris. Les feux d’avis de coups de vent n’étaient pas enclenchés !

Nous avons alors navigué pratiquement face au vent à la vitesse de 1 à 2 noeuds (GPS).Tout allait bien, jusqu’à ce que le moteur tribord tombe en panne. Le patron a immédiatement appelé le sauvetage. Avec un moteur, le cap était difficile à tenir et, dans la vague, l’antenne de trinquet s’est brisée. Quelques minutes avant l’arrivée du bateau du sauvetage, c’est le moteur bâbord qui est tombé en panne.

A part l'antenne et les chandeliers arrachés, nous avons essuyé d’autres dégâts pendant le remorquage effectué par le bateau du sauvetage. Un peu plus tard, un pousseur de La Sagrave appelé en rescousse par le sauvetage nous a pris en charge. Il nous a conduits à un de leurs emplacements dans le Rhône.

Depuis le carénage d'octobre et les durs mois de maintenance qui ont suivi – de nombreuses heures passées sur la barque avec les bénévoles pour qu’elle soit prête à naviguer – le remplacement d’apoustis, bancalards, filaret et la révision des moteurs et de l'hydraulique– c’est avec une grande tristesse que nous encaissons ce coup du sort et devons renoncer aux navigations prévues ces prochaines semaines.

Après évaluation chiffrée, réparation des dégâts et résolution du problème de la panne des moteurs, nous pourrons envisager le retour à la normale et la reprise des navigations le plus tôt possible.

Le patron, Pascal Michel, auquel s’associe le comité de la barque, tient à remercier l’équipage de son calme, ses initiatives et son efficacité pour que tout se passe bien dans cette situation délicate. Il a su se mettre en sécurité et être prudent, ce qui nous a évité des accidents.

Un merci tout particulier aux sociétés de sauvetage du Bouveret, de Saint-Gingolph et à La Sagrave.



Pour le comité de la barque des enfants La Demoiselle Madeleine Burnier, présidente